NON à la Foire du Chiot.

Fluffy s’oriente avant tout vers le bien être des animaux, c’est pourquoi il n’est pas acceptable de voir fleurir partout des pancartes annonçant la « foire du chiot ».

Aujourd’hui, alors que l’animal vient d’être reconnu comme un être sensible doté d’émotions, il semble « normal » de se promener dans les allées d’un hangar où s’entasse des milliers de chiots ?

tiff infomation

tiff infomation

Etre sur de son choix.

Combien de ces achats se retrouverons à la SPA ou dans les refuges à l’été prochain ? Petit c’est mignon mais une fois qu’ils grandissent ? Une fois que l’on mesure combien les soins seront nombreux ?

Prendre un chien doit prendre en compte un grand nombre de paramètres :

  • Quelle race vous correspond ? Tempérament calme ? Sportif ? Poils courts ? Poils longs ? Grand ? Petit ?
  • Le prix des croquettes tous les mois
  • Le prix du vétérinaire: les vaccins, les petits bobos, les anti puces…
  • Le prix du toilettage ( le poil long nécessite un entretien tous les 2/3 mois, le poil ras s’il se toilette moins … est en perte permanente !)
  • Le temps nécessaire aux ballades
  • La cohabitation avec les enfants, les voisins, la famille et l’entourage
  • Les éventuels soucis que l’on peut rencontrer: comportement, matériel pour la sécurité…

 

Il faut donc peser le pour et le contre avant de se lancer dans l’acquisition d’un chien ! Il s’agit d’un véritable engagement sur 10 ou 15 ans qui certes apporte beaucoup mais demande de se plier à de nombreuses contraintes.

 

L’origine du chiot.

S’il faut éviter les salons, les foires et les animaleries c’est bien en partie à cause de l’origine de ces petits animaux.

Peu d’organisations se donnent la peine de contrôler les éleveurs / vendeurs qui prennent un stand lors de ces manifestations. Certains peuvent très bien venir de divers trafics (souvent de l’Est) et encore plus lorsque l’on est proche de la Belgique, la route facilitant le trajet.

Tant que l’on ne peut pas voir les parents de l’animal, il est déconseillé de prendre un chiot ! Savoir d’où il vient est primordial.

 

Les maladies, Les défauts

Dans un salon la proximité avec d’autres animaux est vecteur de transmission de maladies, le plus souvent : Gale, teigne, puces, toux du chenil…

Ainsi en rentrant avec votre nouveau compagnon, vous rentrez avec ces maladies qui bien sur ne seront jamais prises en charges par « l’éleveur » que vous avez rencontré.

Certains prix alléchants peuvent également cacher de gros défauts normalement rhédibitoire : dysplasie, malformation de l’appareil digestif ou respiratoire (surtout pour les races au nez écrasé) …

Les vices rédhibitoires doivent également être pris en compte dans le contrat de vente, vérifiez le, les maladies comme le carré, la pavomavirose… doivent entraîner un remboursement, une prise en charge… de la part de l’éleveur.

 

Des chiots enlevés trop tôt à leur mère.

La plupart des boules de poils que vous trouverez auront à peine 2 mois, souvent moins. Bien trop jeune pour être donné !

Un chiot ne doit partir qu’à partir de 3 mois. De 2 à 3 mois le petit se sociabilise, il apprend à communiquer avec le monde qui l’entoure. Ne pas laisser un petit à sa mère c’est ne pas lui laisser l’opportunité de se sociabiliser.

Il pourrait devenir agressif ou être totalement désinhibé envers les actions que l’on entreprend envers lui. Beaucoup de problème comportementaux sont liés au manque de sociabilisation du chiot, un bon éleveur, élève ses petits dans un environnement familial, pas de box ni de barrière. Les petits doivent avoir accès aux autres animaux, aux humains mais aussi aux bruits environnants.

Un bien nécessaire que vous ne pourrez constater qu’en vous déplaçant chez un éleveur.

 

La foire.

Les vraies victimes de ces foires se sont bien entendus c’est petite bêtes. Elles doivent subir sans cesse :

  • Le bruit de la foule
  • Les mains qui viennent les câliner, sortant de nul part
  • Les allées-venues entre le box et l’éleveur
  • La chaleur
  • La promiscuité
  • Les maladies et parasites contagieux

Les secondes victimes … c’est vous ! Les commerciaux savent jouer sur la pitié et l’envie d’achat compulsif. Aussi n’est il pas difficile de résister à cette boule de poils qui vous regarde avec tristesse dans sa petite caisse ?

 

Que cache un prix si attirant ?

Comme énoncé plus haut:

  • Des maladies, des défauts impossibles d’être présentés au LOF (Un chiot qui ne peut pas être Lofé n’est pas forcément un mauvais chiot ! Cependant l’éleveur doit être honnête et l’indiquer. Certains défauts sont insignifiants: couleur de pelage ou des yeux…) 
  • L’âge du chiot. Certains de plus de 3 mois sont littéralement bradés, la bonne question est .. pourquoi ? Pourquoi ce petit n’a pas été pris ? La question doit être posée et insisté auprès de l’éleveur.
  • Le marchand de chien. Il n’a d’éleveur que le nom, il est souvent multi races et possèdent des dizaines et dizaines de chiens pour une reproduction intensive. Demandez le nom de domaine, le siret, le nombre de portée de la maman et à voir les parents !
  • Des chiots achetés dans l’Est de la France. Demandez le numéro de puces ou de tatouages.
  • « Issus de parents LOF », autant dire que depuis Janvier 2016 c’est totalement interdit. Le non-Lof n’est plus toléré, souvent issu de consanguinité ou ayant potentiellement des tares héréditaires. Si le chiot n’est pas LOF, fuyez.

 

Les obligations de l’éleveur.

L’éleveur doit vous fournir un nombre de papiers pour l’achat d’un chiot.

  • Le passeport Européen
  • La puce électronique
  • L’identification, l’arbre généalogique des parents et donc du petit
  • L’attestation de vente : comprenant la clause de remboursement en cas de vice rédhibitoire.
  • Le certificat de naissance.

Ici la liste complète:Liste des papiers nécessaire pour une adoption

Exemple: Triste histoire d’une foire aux chiots

 

En résumé, oubliez les animaleries et les foires, les animaux ne sont pas des objets que l’on met en vitrine. Ils demandent un grand soin et de prendre de grandes responsabilités. Afin d’éviter la surpopulation des refuges et la continuité des maladies il est impératif de limiter les achats dans ce genre de manifestations.

 

Le manque de transparence de ces organisations est inquiétant, par exemple la Foire de Valenciennes n’hésite pas à supprimer tout commentaire négatif ou interrogatif, de quoi ne pas rassurer…

 

Si vous souhaitez acquérir un chiot, pensez aux véritables éleveurs qui font de leur métier, leur vie ! L’élevage est un métier de passion et d’amour des bêtes, loin des boxs et des vitrines.

 

tiff infomation

tiff infomation

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s